top of page
walkdtx-blanc-sansfond-logo-XL.png

EVITER LES CHUTES DANS LA MALADIE DE PARKINSON

marchez mieux et plus souvent,
pour réduire le risque de chute.

Les troubles de la posture et la progression des troubles de la marche comme le freezing ou encore la festination augmentent le risque de chute. Dans 15% des cas, la chute entraîne une fracture, induisant une perte provisoire d'autonomie de la personne et des séquelles sur le long terme

 

Une personne ayant Parkinson a 2 à 3 fois plus de risque de chuter. 

Copie de sra_pro_edited.png

Ces fractures ont un réel impact, elles aboutissent à l’immobilisation sur une longue période et empêchent la réalisation d'une activité physique régulière, très importante pour lutter contre la progression de la maladie de Parkinson. 

Les chutes conduisent à une peur de chuter, à une perte progressive

d’autonomie et à un isolement social.

Pour prévenir les chutes, il est conseillé de pratiquer une activité physique régulière. Cette activité permet de maintenir sa masse musculaire et et réduire les troubles de la marche liés à la maladie de Parkinson. 

 

Le dispositif WALK DTx aide à maintenir cette activité et réduit de 44% le risque de chute.

Pour lutter contre les chutes,
essayez le WALK DTx
pendant 30 jours sans engagement

logo-malakoff-humanis.jpg
CRf.png
__vignette.png
AdobeStock_171044951.jpeg

Réduisez votre risque
de chute

Evitez les chutes.

Corrigez vos troubles de la marche.

Conservez une activité physique quotidienne.

Retrouvez confiance en vous et en votre marche.

Suivez vos symptômes
et vos progrès

Vos données d’activité sont à portée de main pour prendre soin de vous.
Des informations claires pour mieux comprendre et lutter contre votre maladie.

Copie de montage_homme_walkme_run.jpg
AdobeStock_327070175.jpeg

Bénéficiez d'un
soutien d'expert

Partagez vos données avec les médecins pour améliorer votre prise en charge et bénéficiez d’une prise en charge adaptée à vos besoins.

PXL_20220808_172006277.jpg
walkdtx-noir-sansfond-logo-XL.png

Un dispositif léger et intelligent

Ce dispositif à porter à la taille adapte automatiquement la stimulation en fonction de vos mouvements pour correspondre à vos besoins, quand vous en avez besoin.

emb-dtx.png

Des écouteurs sans fil discrets

Restez attentif à votre environnement tout en entendant la stimulation auditive grâce à la conduction osseuse

casque-dtx.png

La solution aux difficultés de marche liées à la maladie de Parkinson

La stimulation rythmique auditive, mise en œuvre par le WALK, est une méthode de stimulation non invasive utilisée en rééducation depuis plus de 20 ans

Elle consiste à utiliser des signaux rythmés afin de guider et de cadencer la marche. L'utilisateur doit simplement suivre le rythme proposé pour développer une marche plus fluide et plus équilibrée

Réduire le risque de chute
et leur gravité

- 44%

Fall Index (incidence des chutes pondérée par la sévérité)

après 8 semaines d'utilisation de la SRA

Thaut, & al. 2019. Rhythmic auditory stimulation for reduction of falls in Parkinson’s disease: a randomized controlled study

Limiter l'impact du freezing

- 75% nombre d'épisodes de freezing

- 67% durée moyenne du freezing

Ghai, S. & al. , 2018. Effect of rhythmic auditory cueing on parkinsonian gait: A systematic review and meta-analysis.

Limiter la progression des symptômes de Parkinson

70%

des patients améliorent leur autonomie de marche

et leur confiance en soi

Tsukita, K., & al. 2022. Long-term Effect of Regular Physical Activity and Exercise Habits in Patients With Early Parkinson Disease.
Chromiec, P.A., & al 2021. The Proper Diet and Regular Physical Activity Slow Down the Development of Parkinson Disease. 

Développer une marche plus fluide et plus rythmée

+30% vitesse de marche

+25% longueur de foulée

Ghai, S. & al. , 2018. Effect of rhythmic auditory cueing on parkinsonian gait: A systematic review and meta-analysis.

Les utilisateurs témoignent

Xavier, 59 ans 

atteint de la maladie de Parkinson depuis 3 ans

 

Il nous raconte à travers ce témoignage comment il a pu améliorer sa cadence de marche et sa posture grâce au WALK.

Jean-Claude, 70 ans 

atteint de la maladie de Parkinson depuis 10 ans

Il rencontrait des troubles de marche qui ne lui permettait plus de faire des activités, il chutait et ne pouvais pas parler durant la marche. Jean-Claude nous raconte comment il a pu réduire le nombre de chutes et reprendre ses activités favorites grâce au WALK.

Lily R, 

atteint de la maladie de Parkinson depuis 4 ans

Lily souffre de freezing qui l'empêchent de se déplacer correctement et entrainent des chutes. Elle nous raconte comment elle peut reprendre le contrôle sur ses mouvements et retrouver son autonomie avec le WALK.

Vu sur...

resilient_mouvement.png
bottom of page